Pour une société juste et libérale: Oui au mariage pour tous

Les vert’libéraux vaudois se sont réunis pour la première fois en présentiel depuis septembre 2020. A cette occasion, la formation progressiste vaudoise a abordé les deux objets de votations fédérales sur lesquels les Suisses devront se prononcer le 26 septembre prochain. Après une présentation de l’objet du mariage pour tou-te-s de la part du nouveau coordinateur romand du réseau vert’libéral « QueerLP », Olivier Bolomey, l’assemblée a naturelle-ment accepté par un grand oui ce texte. L’auteure de l’initiative parlementaire sur laquelle nous voterons en sep-tembre est en effet vert’libérale. Il s’agit de la conseillère nationale bernoise Kathrin Bertschy, qui a déposé ce texte en 2013 déjà. Après un long parcours parlementaire, le texte a été complété par l’autorisation du don de sperme pour les couples de femmes et cet ajout est aussi né d’une volonté vert’libérale. Il s’agit cette fois-ci du député argovien Beat Flach, qui a défendu un rapport de commission minoritaire dont le contenu a fini par figurer dans le texte de loi. « La Suisse votera sur un texte qui fait partie de notre ADN vert’libéral et nous espérons un oui à une nette majorité dans les urnes. Il est temps que tous les citoyens de ce pays soient égaux face au mariage. » évoquait Claire Richard, Présidente des vert’libéraux vaudois. Le 2ème objet soumis au vote, soit l’initiative dite « pour les 99% » a quant à elle été balayée par l’assemblée. Les vert’libéraux vaudois ont en effet estimé que ce texte rate sa cible, car il aura un impact pour un cercle d’entités beaucoup plus étendu que le 1% mis en avant par les initiants.
Jeudi, 1 juillet 2021

Les vert’libéraux se réjouissent d’intégrer le cycle de présidence du Grand conseil vaudois

En ce 30 juin, les députés du Grand conseil vaudois ont élu les membres de la présidence de l’hémicycle pour la prochaine législature. Les vert’libéraux sont heureux de voir que le député Laurent Miéville a été élu à la 2ème vice-présidence du Grand conseil et sera ainsi le premier vert’libéral à entrer dans ce cercle très fermé. « Je suis ravi et honoré de pouvoir m’engager encore plus pour porter les valeurs de notre parti en intégrant cette fonction essentielle au bon fonctionnement de notre parlement » évoque le député et membre du bureau du Grand conseil. Après un succès marqué lors des élections communales vaudoises de mars dernier, il s’agit pour la formation progressiste vaudoise d’une étape de légitimation de plus au sein des institutions de notre canton. Le député vert’libéral a été élu grâce à un soutien majoritaire des députés. « Les députés vert’libéraux se sont beaucoup engagés lors de cette dernière législature pour les thèmes qui font partie de leur ADN tels que l’environnement, l’économie et l’innovation locales. » explique Graziella Schaller, cheffe de groupe.

Les vert’libéraux vaudois franchissent une étape de plus avec cette élection d’un des leurs à la 2ème vice-présidence du Grand conseil. En effet, cette première étape leur permet d’avoir la quasi-certitude d’obtenir la présidence lors de l’année parlementaire 2023-2024. Entré au Grand conseil en 2014 et membre du bureau depuis 2020, leur candidat et désormais élu, Laurent Miéville, incarne parfaitement les valeurs de son parti au quotidien. Ingénieur EPFL ayant étudié à Stanford puis travaillé dans la prestigieuse Silicon Valley, il dirige aujourd’hui le bureau Unitec (transfert de technologies et de compétences) qu’il a fondé à son retour des États-Unis à l’Université de Genève. Passionné d’énergies renouvelables et cycliste confirmé, il a déposé de nombreuses interventions au Grand conseil concernant la sensibilisation préuniversitaire à l’entreprenariat, les startups ou la blockchain. « Son approche orientée solutions, ses solides compétences techniques et son fair-play ont fait que c’était pour nous le candidat évident à ce poste. Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur un député de cette qualité à la présidence » dit avec enthousiasme Graziella Schaller. Ainsi, pour le groupe vert’libéral et à moins d’un an de la prochaine échéance électorale d’importance, ce fut une excellente journée.