Pour une société juste et libérale: Oui au mariage pour tous

Les vert’libéraux vaudois se sont réunis pour la première fois en présentiel depuis septembre 2020. A cette occasion, la formation progressiste vaudoise a abordé les deux objets de votations fédérales sur lesquels les Suisses devront se prononcer le 26 septembre prochain. Après une présentation de l’objet du mariage pour tou-te-s de la part du nouveau coordinateur romand du réseau vert’libéral « QueerLP », Olivier Bolomey, l’assemblée a naturelle-ment accepté par un grand oui ce texte. L’auteure de l’initiative parlementaire sur laquelle nous voterons en sep-tembre est en effet vert’libérale. Il s’agit de la conseillère nationale bernoise Kathrin Bertschy, qui a déposé ce texte en 2013 déjà. Après un long parcours parlementaire, le texte a été complété par l’autorisation du don de sperme pour les couples de femmes et cet ajout est aussi né d’une volonté vert’libérale. Il s’agit cette fois-ci du député argovien Beat Flach, qui a défendu un rapport de commission minoritaire dont le contenu a fini par figurer dans le texte de loi. « La Suisse votera sur un texte qui fait partie de notre ADN vert’libéral et nous espérons un oui à une nette majorité dans les urnes. Il est temps que tous les citoyens de ce pays soient égaux face au mariage. » évoquait Claire Richard, Présidente des vert’libéraux vaudois. Le 2ème objet soumis au vote, soit l’initiative dite « pour les 99% » a quant à elle été balayée par l’assemblée. Les vert’libéraux vaudois ont en effet estimé que ce texte rate sa cible, car il aura un impact pour un cercle d’entités beaucoup plus étendu que le 1% mis en avant par les initiants.
Samedi, 27 août 2016

Les vert’libéraux rejettent l‘initiative AVSplus, se déclarent en faveur de la sortie du nucléaire et lancent le labo vert‘libéral

L’assemblée des délégués des vert’libéraux, à Bienne, s’est prononcée nettement contre l’initiative populaire AVSplus. Le oui à l’économie verte et la liberté de vote sur la loi sur le renseignement ont déjà été décidés auparavant. En outre les délégués ont clairement soutenu l’initiative sur la sortie du nucléaire, qui sera soumise au vote en novembre. Finalement, l’assemblée des délégués a vu le lancement du labo vert’libéral, le laboratoire politique ouvert des vert’libéraux.

Avec 105 contre 6 voix et 4 abstentions les vert’libéraux disent non à l’initiative populaire AVSplus. « L’avenir de l’AVS doit être assuré. L’initiative AVSplus accomplit exactement le contraire, et ceci au détriment des générations futures », a estimé Fiona Hostettler, membre du comité directeur des jeunes vert’libéraux, lors d’un débat engagé avec David Galluser (PS).

Le oui à l’initiative populaire pour une économie fondée sur une gestion efficiente des ressources (économie verte) a déjà été décidé en février avec 77 contre 4 voix et 7 abstentions. En avril, les délégués ont laissé la liberté de vote sur la loi sur les services de renseignement.

Engagement clair en faveur de la sortie du nucléaire
Aujourd’hui déjà, avec 111 voix pour et 3 abstentions, les délégués se sont prononcés à l’unanimité en faveur de l’initiative « sortir du nucléaire » qui sera mise aux voix en novembre prochain. «’Safety first’ est depuis toujours le crédo des vert’libéraux. Après la décision irresponsable du parlement contre un concept efficace d’exploitation à long terme, l’initiative sortir du nucléaire est la seule voie pour tenir compte de ce crédo », estime le président de parti Martin Bäumle.

Fondation du laboratoire politique « labo’vert’libéral »
A l’occasion de l’assemblée des délégués a été présenté un think-tank nouvellement créé : le labo’vert’libéral. « Avec notre laboratoire politique nous empruntons une nouvelle voie dans la politique suisse », a estimé Kathrin Bertschy, patronne et présidente de l’association dédiée au projet. Le labo’vert’libéral est ouvert pour tous ceux qui souhaitent contribuer à une Suisse libérale et progressive. La fondation du labo sera célébrée le 27 octobre. Voir www.labo-vertlibéral.ch pour des informations supplémentaires.