Pour une société juste et libérale: Oui au mariage pour tous

Les vert’libéraux vaudois se sont réunis pour la première fois en présentiel depuis septembre 2020. A cette occasion, la formation progressiste vaudoise a abordé les deux objets de votations fédérales sur lesquels les Suisses devront se prononcer le 26 septembre prochain. Après une présentation de l’objet du mariage pour tou-te-s de la part du nouveau coordinateur romand du réseau vert’libéral « QueerLP », Olivier Bolomey, l’assemblée a naturelle-ment accepté par un grand oui ce texte. L’auteure de l’initiative parlementaire sur laquelle nous voterons en sep-tembre est en effet vert’libérale. Il s’agit de la conseillère nationale bernoise Kathrin Bertschy, qui a déposé ce texte en 2013 déjà. Après un long parcours parlementaire, le texte a été complété par l’autorisation du don de sperme pour les couples de femmes et cet ajout est aussi né d’une volonté vert’libérale. Il s’agit cette fois-ci du député argovien Beat Flach, qui a défendu un rapport de commission minoritaire dont le contenu a fini par figurer dans le texte de loi. « La Suisse votera sur un texte qui fait partie de notre ADN vert’libéral et nous espérons un oui à une nette majorité dans les urnes. Il est temps que tous les citoyens de ce pays soient égaux face au mariage. » évoquait Claire Richard, Présidente des vert’libéraux vaudois. Le 2ème objet soumis au vote, soit l’initiative dite « pour les 99% » a quant à elle été balayée par l’assemblée. Les vert’libéraux vaudois ont en effet estimé que ce texte rate sa cible, car il aura un impact pour un cercle d’entités beaucoup plus étendu que le 1% mis en avant par les initiants.
Vendredi, 16 août 2019

Les vert’libéraux s’engagent pour une Suisse ouverte et connectée au monde. #créateursdavenir

C’est avec conviction que les vert’libéraux s’engagent pour une Suisse ouverte et connectée au monde. Pour cette raison, ils sont donc présents lors du Congrès annuel des Suisses de l’étranger à Montreux. Le développement des accords bilatéraux avec l’UE par un accord-cadre, des solutions optimales dans le domaine des assurances sociales, le maintien de relations bancaires en Suisse ou l’exercice du droit de vote et d’élection sans obstacles inutiles sont des objectifs importants pour les vert’libéraux. Cette année, les vert’libéraux présentent leur propre liste de Suisses de l’étranger dans le canton de Lucerne. De plus, les Suisses de l’étranger sont représentés sur plusieurs autres listes des vert’libéraux.

Les points forts de l’engagement vert’libéral sont :

 

1) Une collaboration étroite avec l’Union européenne (économie, formation, recherche, culture etc.) et le développement des accords bilatéraux par l’accord-cadre. Dans ce contexte, le maintien de la libre-circulation des personnes est primordial pour les Suisses de l’étranger. Le parti vert’libéral est le seul à avoir soutenu l’accord-cadre avec conviction dès le début.

 

2) Assurances sociales : les vert’libéraux envisagent une solution aussi simple et flexible que possible pour que les Suisses de l’étranger puissent s’assurer en Suisse sans subir des désavantages.

 

3) Maintien de relations bancaires : les vert’libéraux soutiennent des solutions qui permettent à nos concitoyens à l’étranger de maintenir des relations bancaires en Suisse à des conditions raisonnables.

 

4) Droit de vote et d’élection : les vert’libéraux soutiennent la simplification de l’exercice du droit de vote pour les Suisses de l’étranger. Plus de 10 % de nos citoyens vivent à l’étranger. Les Suisses de l’étranger constituent une part importante de notre pays. Leurs droits politiques ne peuvent pas être limités. En même temps, il faut garantir la sécurité lors de l’exercice du droit de vote et d’élection.