Pour une société juste et libérale: Oui au mariage pour tous

Les vert’libéraux vaudois se sont réunis pour la première fois en présentiel depuis septembre 2020. A cette occasion, la formation progressiste vaudoise a abordé les deux objets de votations fédérales sur lesquels les Suisses devront se prononcer le 26 septembre prochain. Après une présentation de l’objet du mariage pour tou-te-s de la part du nouveau coordinateur romand du réseau vert’libéral « QueerLP », Olivier Bolomey, l’assemblée a naturelle-ment accepté par un grand oui ce texte. L’auteure de l’initiative parlementaire sur laquelle nous voterons en sep-tembre est en effet vert’libérale. Il s’agit de la conseillère nationale bernoise Kathrin Bertschy, qui a déposé ce texte en 2013 déjà. Après un long parcours parlementaire, le texte a été complété par l’autorisation du don de sperme pour les couples de femmes et cet ajout est aussi né d’une volonté vert’libérale. Il s’agit cette fois-ci du député argovien Beat Flach, qui a défendu un rapport de commission minoritaire dont le contenu a fini par figurer dans le texte de loi. « La Suisse votera sur un texte qui fait partie de notre ADN vert’libéral et nous espérons un oui à une nette majorité dans les urnes. Il est temps que tous les citoyens de ce pays soient égaux face au mariage. » évoquait Claire Richard, Présidente des vert’libéraux vaudois. Le 2ème objet soumis au vote, soit l’initiative dite « pour les 99% » a quant à elle été balayée par l’assemblée. Les vert’libéraux vaudois ont en effet estimé que ce texte rate sa cible, car il aura un impact pour un cercle d’entités beaucoup plus étendu que le 1% mis en avant par les initiants.
Vendredi, 5 février 2016

Michael Köpfli devient le nouveau secrétaire général du parti vert’libéral suisse

Un changement interviendra au secrétariat général des Vert’libéraux au 1er avril 2016. Après six ans à la tête du secrétariat général Sandra Gurtner-Oesch reprendra le flambeau de l’association profawo à Berne. Le comité des Vert’libéraux Suisse a désigné son suppléant Michael Köpfli pour lui succéder. Michael Köpfli travaille depuis 2013 au secrétariat général des Vert’libéraux Suisse. En outre il a occupé divers postes depuis 2007 chez les Vert’libéraux et au sein des parlements cantonal bernois et de la ville de Berne. Le président du parti Martin Bäumle remercie cordialement la secrétaire générale sortante : « Lorsque Sandra Gurtner-Oesch a repris le secrétariat général en 2010, les Vert’libéraux ne pouvaient pas encore former de groupe parlementaire dans les deux chambres fédérales ; et ils étaient surtout présents en Suisse alémanique. C’est en grande partie grâce à elle que nous avons pu nous établir entretemps à l’échelon de toute la Suisse dans la politique. »

Sandra Gurtner-Oesch a fortement marqué l’évolution du parti durant ces six dernières années. Avec son équipe au secrétariat général, elle a pu établir les Vert’libéraux tant en Suisse romande qu’au Tessin. Elle n’a cessé de professionnaliser le secrétariat et de le rendre plus performant. L’économiste d’entreprise veut maintenant relever d’autres défis professionnels et a donc choisi de quitter son emploi. » Sandra Gurtner-Oesch est persuadée : « Avec Michael Köpfli, le parti a trouvé un successeur idéal. Je suis sûre qu’il assurera avec succès la gestion de l’équipe plus restreinte du secrétariat général. ».

 

Michael Köpfli est né le 4 mars 1983. Après des études d’économie nationale et de sciences politiques à l’université de Berne (M Sc Ec), il a dirigé depuis 2013 la division médias et campagnes des Vert’libéraux Suisse. Il était de 2009 à 2015 président du groupe des Vert’libéraux au Conseil municipal de la ville de Berne ; depuis 2015 il est membre du Grand Conseil du canton de Berne. Il continuera de siéger au parlement cantonal, mais il remettra par contre après six ans son mandat de co-président des Vert’libéraux du canton de Berne.

 

Le parti et le groupe parlementaire remercient Sandra Gurtner-Oesch pour son grand engagement en faveur des Vert’libéraux Suisse et lui souhaitent ainsi qu’à son successeur plein succès pour affronter les défis que l’avenir leur réservera.