Pour une société juste et libérale: Oui au mariage pour tous

Les vert’libéraux vaudois se sont réunis pour la première fois en présentiel depuis septembre 2020. A cette occasion, la formation progressiste vaudoise a abordé les deux objets de votations fédérales sur lesquels les Suisses devront se prononcer le 26 septembre prochain. Après une présentation de l’objet du mariage pour tou-te-s de la part du nouveau coordinateur romand du réseau vert’libéral « QueerLP », Olivier Bolomey, l’assemblée a naturelle-ment accepté par un grand oui ce texte. L’auteure de l’initiative parlementaire sur laquelle nous voterons en sep-tembre est en effet vert’libérale. Il s’agit de la conseillère nationale bernoise Kathrin Bertschy, qui a déposé ce texte en 2013 déjà. Après un long parcours parlementaire, le texte a été complété par l’autorisation du don de sperme pour les couples de femmes et cet ajout est aussi né d’une volonté vert’libérale. Il s’agit cette fois-ci du député argovien Beat Flach, qui a défendu un rapport de commission minoritaire dont le contenu a fini par figurer dans le texte de loi. « La Suisse votera sur un texte qui fait partie de notre ADN vert’libéral et nous espérons un oui à une nette majorité dans les urnes. Il est temps que tous les citoyens de ce pays soient égaux face au mariage. » évoquait Claire Richard, Présidente des vert’libéraux vaudois. Le 2ème objet soumis au vote, soit l’initiative dite « pour les 99% » a quant à elle été balayée par l’assemblée. Les vert’libéraux vaudois ont en effet estimé que ce texte rate sa cible, car il aura un impact pour un cercle d’entités beaucoup plus étendu que le 1% mis en avant par les initiants.
Samedi, 6 février 2016

AD à Frauenfeld : Les Vert’libéraux exigent des mesures pour une meilleure utilisation du potentiel de main-d’œuvre nationale

Lors de l’assemblée des délégués des Vert’libéraux à Frauenfeld, le vice-président Laurent Seydoux a réaffirmé l’importance des votations à venir : « Le 28 février, il s’agira de défendre tant les principes libéraux qu’écologiques en votant quatre fois non. Le second tunnel au Gothard couteux et inutile est en plus une attaque frontale contre l’article constitutionnel protégeant les Alpes, l’initiative de mise en œuvre est une contrainte disproportionnée, l’initiative rétrograde pour le mariage et la famille entraînera de nouvelles discriminations et l’initiative contre la spéculation produira une bureaucratie sans effet, mais onéreuse. »

Les Vert’libéraux ont traité comme thématique prioritaire l’amélioration de la compétitivité de la Suisse en se basant sur des études récentes de l’OCDE. La meilleure utilisation du potentiel de main-d’œuvre nationale, et en particulier des femmes, revêt un rôle central. Les Vert’libéraux exigent une offre de structures d’accueil pour les enfants sur l’ensemble du territoire qui soit financièrement supportable, un congé parental, un salaire égal pour un travail égal et le même âge de retraite pour les hommes et les femmes. Les incitations erronées des systèmes fiscaux et sociaux sont à supprimer. La Conseillère nationale Kathrin Bertschy demande: « Si les parents exercent une activité lucrative, ce travail doit être rentable financièrement. »

 

Les délégués ont également pris position sur quatre votations qui se dérouleront plus tard cette année. Les Vert’libéraux soutiennent l’initiative en faveur d’une économie verte et la modification de la loi sur la procréation médicalement assistée. Ils refusent par contre les initiatives populaires « En faveur du service public » et « Pour un financement équitable des transports ».


Initiative populaire « Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources (économie verte) » : 77 oui, 4 non, 7 abstentions


Modification de la loi sur la procréation médicalement assistée : 81 oui, 3 non, 9 abstentions


Initiative populaire « En faveur du service public »: 0 oui, 87 non, 3 abstentions


Initiative populaire « Pour un financement équitable des transports » : 0 oui, 89 non, 0 abstentions