Les vert’libéraux soutiennent la prolongation des mesures et attendent une accélération de la stratégie de vaccination

Organisateur
Date
6 janv. 2021
Heure
Localité
Contact

Les nombreux décès et la charge qui pèse sur les hôpitaux restent dramatiques. La Suisse ne peut en aucun cas l’accepter. Les vert’libéraux se félicitent que le Conseil fédéral veuille prolonger les mesures dans toute la Suisse. Un assouplissement à ce stade serait en effet malavisé. Au contraire, le Conseil fédéral a manqué l'occasion de procéder à un durcissement approprié, comme par l'introduction d'une obligation de télé-travail. En outre, les vaccinations doivent être encouragées en priorité. Le démarrage lent est insuffisant ; une meilleure coordination et plus de rapidité sont aujourd’hui nécessaires.

Les vert’libéraux ne demandent pas seulement une prolongation, mais un renforcement sélectif et approprié des mesures actuelles. Par exemple, le télé-travail devrait être rendu obligatoire dans la mesure où cela est possible pour l'activité en question. Une simple recommandation n'est effectivement pas suffisante. Les entreprises ont prouvé lors de la première vague que cette forme de travail fonctionne bien et que les contacts peuvent ainsi s'en trouver fortement réduits. De plus, l'enseignement à distance devrait être proposé aux écoles du secteur non obligatoire.

 

La stratégie de vaccination doit être plus rapide 

Les vert’libéraux sont convaincus que les vaccins contribueront de manière significative à surmonter la pandémie du coronavirus. Seul un taux de vaccination suffisamment élevé - en particulier parmi les groupes à risque - permettra d'assouplir progressivement et durablement les mesures drastiques pour l'économie et la société. La Confédération, les cantons et les prestataires de services ont un rôle décisif à jouer dans l'instauration d’un climat de confiance au sein de la population et dans la logistique. Les vert’libéraux sont d'autant plus préoccupés par le démarrage beaucoup trop lent de la vaccination. Le plan de vaccination actuel n'est assurément pas assez ambitieux ; ce qu'il faut, c'est une stratégie qui voit plus grand. D'autres pays, comme Israël, ont montré qu'il est possible de vacciner rapidement de grandes parties de la population.

 

Les mesures économiques restent essentielles

De massives restrictions exigent toujours des mesures de soutien économique. En plus de l'extension du chômage partiel il devient nécessaire de renouveler l’accès aux prêts Covid le plus rapidement possible. Il est en effet impératif d'éviter une vague de faillites. Compte tenu de la crise actuelle et des mesures drastiques impactant gravement les entreprises et les indépendants, il est de la responsabilité du Parlement de réexaminer en permanence et, si nécessaire, d'adapter les instruments à sa disposition. Pour finir, la Confédération et les cantons ont le devoir d'assurer une mise en œuvre rapide et efficace de toutes ces mesures.