Recommandations de vote

Retrouvez nos recommandations de votes au niveau national et cantonal

Votations du 19 mai 2019 : Recommandations du Parti vert’libéral vaudois

Réunis en Assemblée Générale ce mardi 19 mars, les vert'libéraux vaudois ont décidé de soutenir le paquet "réforme fiscale et financement de l'AVS (RFFA)" ainsi que la mise en oeuvre dans le droit suisse de la directive de l'Union Européenne sur les armes.

 

OUI à la réforme fiscale et au financement de l'AVS (RFFA)

A une grande majorité, les vert'libéraux ont décidé d'accepter cette réforme fiscale. Après de nombreuses discussions et d'avis négatifs sur un paquet liant deux objets qui n'ont pas de relation entre elles (fiscalité des entreprises et financement de l'AVS), les vert'libéraux ont choisi de jouer leur rôle de créateurs de pont en soutenant ce projet afin d'apporter enfin une réponse crédible sur la fiscalité des entreprises. Concernant l'AVS, les vert'libéraux sont persuadés que le pansement représenté par RFFA ne fait que repousser le problème et nécessitera rapidement de nouveaux travaux.



OUI à révision du droit sur les armes

C'est à l'unanimité que les vert'libéraux soutiennent la mise en oeuvre dans le droit suisse de la directive de l'Union Européenne sur les armes. La révision permettra de conserver les traditions suisses liées au tir sportif tout en augmentant la traçabilité des armes semi-automatiques. 
Les conséquences d'un refus de reprise du droit européen, quant à elles, seraient dramatiques pour la Suisse puisque elle pourrait être automatiquement exclue de l'accord de Schengen (et de Dublin puisque les deux sont juridiquement liés).
Une telle sortie pourrait représenter une perte allant jusqu'à 500 millions de francs par an à la Suisse sur le plan sécuritaire et serait donc totalement en défaveur des intérêts des Suissesses et des Suisses.

Votations du 10 février 2019 : Recommandations du Parti vert’libéral vaudois

Réunis en Assemblée Générale ce mardi 11 novembre, les vert'libéraux vaudois ont décidé de rejeter l'initiative populaire "Stopper le mitage - pour un développement durable du milieu bâti (initiative contre le mitage)"

 

NON à L'INITIATIVE CONTRE LE MITAGE


A une grande majorité, les vert'libéraux ont choisi de refuser l'initiative contre le mitage. La loi sur l'aménagement du territoire cantonale (LATC) vient juste d'entrer en vigueur, les communes doivent déjà réaliser un grand travail de réorganisation de leur aménagement territorial. Il ne serait pas juste d'ajouter aujourd'hui des complications supplémentaires.

Votations du 25 novembre 2018 : Recommandations du Parti vert’libéral vaudois

Réunis en Assemblée Générale ce mardi 2 octobre, les vert'libéraux vaudois ont décidé de rejeter l'initiative populaire "Le droit suisse au lieu des juges étrangers (initiative pour l'autodétermination)", d'accepter la modification de la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales (LPGA) et de ne pas donner de consignes de vote sur l'initiative populaire "Pour la dignité des animaux de rente agricoles (initiative pour les vaches à cornes)" 


NON à L'INITIATIVE POUR L'AUTODÉTERMINATION


A l'unanimité moins une abstention, les vert'libéraux ont décidé de refuser cette initiative qui vise à saper les relations de confiance tissées entre la Suisse et ses partenaires internationaux. Les initiants semble vouloir s'en prendre à la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) alors que cette cour est le dernier recours des Suisses en cas de litige avec leur pays.
De plus, plus de 600 accords internationaux bénéficiant à la prospérité de la Suisse sont mis en danger par la volonté isolationiste des initiants.

"Pour protéger notre patrie, notre culture, notre prospérité, je voterai NON à l'initiative sur l'autodétermination" Isabelle Chevalley, conseillère nationale vert'libérale

Pour en savoir plus : cliquez ici

OUI à la modification de la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales (LPGA)

C'est à une grande majorité que l'Assemblée Générale des vert'libéraux vaudois a accepté la révision de la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales (LPGA).

Cette révision fournit une base légale proportionnée et raisonnable permettant aux assurés de ne plus être victime d'une minorité de fraudeur. Les référendaires évoquent un espionnage de masse des assurés alors même que des gardes fous strictes et une délimitation extrêmement claire des possibilités d'enquête sur les potentiels fraudeurs sont mises en place.



Pas de consigne de vote sur l'initiative pour les vaches à corne

Après un débat nourri au sein de l'Assemblée, les vert'libéraux ont décidé de ne pas se prononcer sur cet objet de votation.
La constitution et la loi permet déjà au législateur de subventionner plus fortement les animaux à cornes mais ce n'est pas la volonté du Parlement ni des agriculteurs qui considèrent ce choix comme une décision entrepreneuriale réservée à l'agriculteur lui-même.

Si les vert'libéraux sont attachés au soutien de l'agriculture, ils ont décidé de ne pas donner de consigne de vote puisque, selon eux, l'initiative s'équilibre entre ses éléments positifs et négatifs.

 

Pour protéger notre patrie, notre culture, notre prospérité, je voterai NON à l'initiative sur l'autodétermination

Isabelle Chevalley
Conseillère Nationale vert'libérale

Votations du 4 mars 2018 : Recommandations du Parti vert’libéral vaudois

les vert’libéraux recommandent le NON à l’initiative “No Billag” et celle sur “le remboursement des soins dentaires” et OUI au nouveau régime financier 2021

Réunis en Assemblée Générale le mardi 9 janvier, les vert’libéraux vaudois ont décidé de rejeter l’initiative populaire “No Billag” ainsi que l’initiative sur “le remboursement des soins dentaires” et de soutenir l’arrêté fédéral concernant le nouveau régime financier 2021.

 
NON à NO BILLAG 

C’est à une très large majorité que l’Assemblée Générale des vert’libéraux vaudois a rejeté l’initiative “Oui à la suppression des redevances radio et télévision” (No Billag).

“L’initiative va confier le 4ème pouvoir que représente les médias aux plus gros groupes privés et aux milliardaires. A terme, c’est un réel danger pour notre démocratie tel qu’on en a pas connu depuis des dizaines d’années.” Jean-François Chapuisat, Député vert’libéral au Grand Conseil vaudois.

Pour en savoir plus : cliquez ici

NON à l’initiative “Pour le remboursement des soins dentaires”

C’est à une grande majorité que l’Assemblée Générale des vert’libéraux vaudois a rejeté l’initiative “Pour le remboursement des soins dentaires”

Le groupe vert’libéral au grand conseil avait pourtant fait tout son possible pour créer des ponts entre les deux fronts idéologiques que sont la gauche et la droite afin d’arriver à un compromis protégeant de manière ciblée les personnes les plus vulnérables sans pour autant taxer toute la population. Malheureusement, le contre-projet dont ils étaient les fer de lance a été rejeté par le Grand Conseil en vote final ce qui ne laisse plus que l’initiative de l’extrême gauche qui vise à créer une nouvelle assurance obligatoire.

“Cette initiative va couter au minimum 300 millions par année. Cela représente un coût de 700 CHF par an prélevé sur le salaire des employés pour le revenu médian vaudois (5900.-) ainsi qu’une augmentation de ponction de 100 millions par an sur les impôts pour cette nouvelle assurance dentaire de base. Cette initiative est irresponsable et fragilisera encore plus la situation de la classe-moyenne!” François Pointet, Président et Député des vert’libéraux vaudois, membre du comité “NON A UNE ASSURANCE DENTAIRE OBLIGATOIRE VAUDOISE”.

 

OUI au nouveau régime financier 2021

A l’unanimité moins une abstention, l’Assemblée Générale des vert’libéraux vaudois a soutenu l’arrêté fédéral concernant le nouveau régime financier 2021.

Changement de statuts des vert’libéraux vaudois

A l’unanimité moins une voix, l’Assemblée Générale des vert’libéraux vaudois a validé les nouveaux statuts du Parti qui vise à changer la composition du comité directeur et de la Présidence.
Ainsi, dès à présent, le Président et deux Vice-Présidents seront élus pour une durée de deux ans et le comité directeur sera composé de chaque Président des sections locales et des jeunes vert’libéraux ainsi que du chef de groupe au Grand Conseil et d’un représentant des élus fédéraux.

 

Lausanne, le 10.1.17

Les vert'libéraux disent NON à une nouvelle assurance obligatoire !

Historique des recommandations de vote

 

Découvrez nos anciennes recommandations de vote en comparaison avec les résultats. Depuis 2007, il s'agit des recommandations des vert'libéraux Suisse, de 2004 à 2007, ce sont les recommandations des vert'libéraux zurichois.